là, des choses invisibles
boisetben.fr
cepadep.fr
charlotdu13.fr
douvienton.org
florenprovence.fr
forevergarin.net
laskardiamond.com
lesateliers.net
leslaskar.fr
manifestecole.fr
snudifo13.org
supandmove.fr
supball.fr

là, des choses invisibles
boisetben.fr
cepadep.fr
charlotdu13.fr
douvienton.org
florenprovence.fr
forevergarin.net
laskardiamond.com
lesateliers.net
leslaskar.fr
manifestecole.fr
snudifo13.org
supandmove.fr
supball.fr
ManifestEcole
 
Accueil Les Appels Signer les appels Signatures Qui sommes nous ? Bulletins et Contributions Contact
             

là, des choses invisibles  
www.lesateliers.net lesateliers.net
www.snudifo13.org snudifo13.org
www.batiservices.com batiservices.com
marombrina.free.fr  
www.leslaskar.fr leslaskar.fr
www.papierperfore.ch papierperfore.ch
www.laf-darier.org laf-darier.org
www.epice-net.org/ epice-net.org/
www.manifestecole.fr manifestecole.fr
www.supball.fr supball.fr
www.supandmove.fr supandmove.fr
www.hotsoftandsexy.com hotsoftandsexy.com

Manifeste pour la reconquête d’une école qui instruise

 

Ni « E3C » ni contrôle continu !

Abroger les réformes Blanquer du baccalauréat,

du lycée et de Parcoursup

pour rétablir un vrai bac national, le même pour tous !

 

Depuis quelques jours, on assiste à un véritable soulèvement dans les lycées contre la mise en œuvre des « E3C » (Epreuves communes du contrôle continu). Ces « E3C » sont vécues à juste titre comme la première étape de l’application de la réforme détruisant le baccalauréat comme diplôme national pour y substituer des « bacs maison » dont la valeur dépendra de l’établissement dans lequel il aura été préparé et obtenu.

 

Dans bien des établissements, élèves, parents d’élèves et enseignants agissent dans l’unité pour empêcher le déroulement de ces épreuves. Blocages, grève des surveillances, refus de choisir les sujets, refus de participer à ces épreuves, très nombreuses lettres adressées aux inspecteurs pédagogiques, aux supérieurs hiérarchiques pour dénoncer les conditions inacceptables et disloquées dans lesquelles ont été préparées ou se sont déroulées ces « E3C » : ces formes de mobilisation, diverses, montrent la puissance de ce mouvement en cours.

 

Niant les évidences, le ministre Blanquer confirme sa volonté de passer en force : « Dans l'immense majorité des cas ça se passe dans la sérénité », affirme le ministre à l’assemblée nationale le 21 janvier. "Il n'y a donc pas impréparation. Au contraire il y a une bonne préparation. En revanche dans 10% des cas il y a eu des perturbations qui sont dues à des personnes qui se plaignent ensuite du désordre... ». Ce qui est contradictoire avec la remarque faite par un responsable du ministère à une délégation intersyndicale reçue le 16 janvier sur les nombreux dysfonctionnements : « si ce bac avait été national, nous aurions été obligés de le reporter, mais là, on peut s’adapter localement ».

 

Dans notre appel « Ne touchez pas au baccalauréat » signé durant l’année scolaire 2018/2019 par 1642 personnes, nous écrivions : « Aujourd’hui, l’existence du baccalauréat comme diplôme national, organisé en épreuves terminales, anonymes, exige l’existence de programmes et horaires nationaux de la maternelle au lycée : en cela, il est la clé de voûte de toute l’école publique, laïque, nationale. […] Or le projet de réforme du lycée et du bac mettra au centre l’instauration du contrôle continu qui ferait voler en éclats le principe républicain d’égalité et organiserait de fait la mise en place de diplômes maison et d’enseignements à contenus et volumes locaux. »

 

Les soussignés affirment :

pour en finir avec les « E3C », il faut en finir avec les réformes Blanquer du bac, du lycée et de la loi ORE instaurant avec Parcoursup la sélection à l’entrée à l’université.

 

Jeunes, parents, enseignants,

Unité pour la reconquête d’un véritable bac national le même pour tous,

diplôme organisé autour d’épreuves terminales nationales et anonymes,

1er grade universitaire ouvrant droit à l’inscription

dans la filière universitaire et l’université de son choix !

 

Premiers signataires : Anaïs ADELSON, étudiante (95) ; Arnaud ALBAREDE, syndicaliste enseignant (93) ; Maria ALBAREDE, syndicaliste enseignante (93) ; Annick ALIX, syndicaliste enseignante (21) ; Chloé ANDRECKI, syndicaliste lycéenne (62) ; Amèle AOUFI, syndicaliste enseignante (69) ; Dolorès ARIOLA, professeur de lycée (80) ; Pierre BAILLEUL, professeur de lycée (80) ; Maryse BARTHOMEUF, enseignante (69) ; Faouzia BELHACHMI, enseignante et mère de famille (77) ; Kader BEN MOUFFOK, syndicaliste enseignant (66) ; Alexandre BIES, enseignant (93) ; Mathieu BINET, jeune travailleur; Jean-Christophe BLONDEL, professeur; Cyril BONFILS-GUILLAUD, enseignant (69) ;  Clémence BONNEFOY, professeur; Bernard BOULIER, parent d’élève; Oninandrasana BOULIER, parent d’élève; Kévin BOULIER, élève 1ère; Catherine BOURGOIN, enseignante (13) ; Laurent CANEROT, enseignant (93) ; Laura CATRY, secrétaire de l'APA-INJ (75) ; Pascal CHAMBONNET, syndicaliste enseignant (94) ; Marie CHAPUIS, enseignante (93) ; Catherine CHAVERIAT, professeur (71) ; Guillaume CHOUP, professeur; Catherine CIMINO, enseignante et mère d’élève de 1ere (77) ;  Ino CLERFAYTS, lycéenne (95) ; Marianne CLOAREC, professeur (69) ; Alice COMMAULT, professeur; Albane COMTE, enseignante (69) ; Martine COMTE, professeur (69) ;  Anne DALSUET, enseignante (93) ; Edith DANRY, syndicaliste (21) ; Olivier DANTHON, professeur (69) ; Angélique DEL REY, professeur (CMPA, 77) ; Kaduna DEMAILLY, maître de conférence à Paris 8 ; Sabine DESBOEUF, syndicaliste enseignante (93) ; Aurore DESCHAMPS, parent d’élève (89) ; Francis DESCHAMPS, parent d’élève (89) ;  Mathieu DEVLAMINCK, syndicaliste lycéen (62) ;  Pauline DIAS, professeur des écoles (75) ; Florian DOMERGUE, syndicaliste enseignant (71) ; Estelle DORIER, retraitée Education nationale ; Ariane DREYFUS, enseignante (93) ; Karine DUBS, professeur (71) ; Ann DU CREST, enseignant (93) ; Martine DUPUY, conseillère pédagogique retraitée (13) ; Maxime EMERY, élève de 1ere (13) ; Anne ENSENAT, mère d’élève (13) ; Ottavio FABRIS, professeur de lycée (57) ; Delphine FERY, parente d’élève (13) ;  Thomas GAILHARD, étudiant (75) ; Mariette GAILLARD, enseignante (93) ; Elisabeth GALLARD, enseignante retraitée (13) ; Sylvie GANDON-SCHWARZ, enseignante (93) ; Clémence GARDENT, syndicaliste enseignante (93); Aline GARNIER, maître de conférence; Léda GEORGHIOU, enseignante (69) ; Léa GIACOMINI, éducatrice; Alain GLUCKSTEIN, syndicaliste enseignant (93) ; Aurélien GROS, enseignant (69) ;  Pauline GUINARD, maître de conférence (75) ; Gaëtan HECQUARD, professeur certifié (35) ; Yves HELIOT, enseignant (69) ; Sophie HOOGE, chercheur HDR (75) ; Jeanne HUBERT, professeur des écoles (75) ; Thomas IRACE, doctorant; Catherine JOLY, professeur de lycée et mère d’élève (80); Mickaël JOUTEUX, syndicaliste enseignant (69) ; Samya KABOUB, syndicaliste enseignante (93) ; Aurélia KNAPIK, enseignante; Fleur LACHET, enseignante (69) ;  Fabien LACOUDRE, syndicaliste enseignant (93) ; Sandra LAMOTTE, syndicaliste enseignante (59); Hervé LAMY, enseignant (69) ; Frédérique LANGLOIS, professeur de collège (57) ; Sandrine LAVANANT, enseignante (69); Yves LAVANANT, syndicaliste enseignant (21) ; Simon LE COQ, enseignant (93); Anne LEFEBVRE, parente d’élève (75); Magali LEGROS, enseignante (34); Jack LEFEBVRE, syndicaliste enseignant (78); François LEFEBVRE, enseignant honoraire (95); Tino LEMAY, enseignant (71); Bruno LEMOINE, enseignant en lycée (71);  Nicolas LEPOUTRE, professeur;  Kevin LEVILLAIN, enseignant-chercheur (75); Marie LIANDIER, syndicaliste enseignante 1er degré (13); Cécile LOPEZ, enseignante (13) ; Manon LORELLE, professeur ;  Tanguy LORRE, syndicaliste enseignant (66); Clotilde MARC, enseignante (13);  Mathieu MARCHAL, syndicaliste enseignant (34);  Ivan MARCHIKA, professeur des écoles (75); Paulo MARTINS, professeur de lycée (75); Paul MAYENS, enseignant (93) ; Serge MESSMER, syndicaliste enseignant  (68); Vincent METZINGER, syndicaliste enseignant (57); Christine MONTIXI, enseignante (13); Marc MOUHANNA, enseignant syndicaliste (93); Angelina MOUSNY, enseignante (13); Jean-Christophe MURAT, enseignant-chercheur Université Aix-Marseille (13) ; M-Elena NAVARRO, enseignante (34); Claire OPPENCHAIM, professeur; Djamel OUKKAL, enseignant (13); Béatrice PARGUEL, chargée de recherche CNRS; Marine PAUCHET, professeur lycée (95); Daniela PENA VILCHES, enseignante (93); Stéphane PERNICE, syndicaliste enseignant (13);  Isabelle PINO, syndicaliste enseignante (57); Pierre PINO, maître de conférences (57); Quentin PRIGENT, enseignant (93); Romain PUDAL, sociologue (75); Coralie RAYNAUD, enseignante (13) ; Mathilde RIBOULOT-CHETRIT, maître de conférence Paris 1; Célian RILLARD, professeur des écoles (75); Anne-Cécile ROBACHE, enseignante; Emmanuelle ROUGEMONT, professeur de lycée (69);  Charles-Alexandre ROUSSET, enseignant (93); Mathieu SERENNE, syndicaliste enseignant (93); Thomas SILVANO, enseignant (93); Pierre THINES, professeur de lycée (57); Cécile VADIN, professeur (69); José VANGREVELYNGHE, syndicaliste enseignant (62); Roberte VANGREVELYNGHE, syndicaliste enseignante (62); Anne VASSILTCHIKOFF, enseignante (13); Louis VENTURA, enseignant (34); Violaine VIELMAS, enseignante (93); Alexandre VIGNAUD, syndicaliste enseignant (21) ; Ellian ZAOUCHE, professeur; Sonia ZIANI, professeur (69) ;